Référencement et Community management

En 2002, des chercheurs du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), de l’Université Picardie Jules Verne (UPJV) et du Centre hospitalier Universitaire Amiens Picardie (CHU d’Amiens) ont développé de nouvelles molécules pouvant traiter les complications liées au diabète et à certaines maladies neurodégénératives comme Parkinson et Alzheimer.

Ce projet initié par le Docteur SASAKI a permis le dépôt de 3 brevets.

Ces molécules ont un effet anti-AGE et anti-ALE avec des applications potentielles dans la cosmétique, le traitement des effets secondaires du diabète et des maladies neurodégénératives.

Ces résultats ont été publiés dans une revue scientifique prestigieuse : Lohou et al, European Journal of Medicinal Chemistry, 2016 .
Ce brevet est détenu en exclusivité par la société Pharm’Aging.

2 ans de R&D supplémentaires ont été nécessaires à l’équipe de Pharm’Aging pour mettre au point ce nouvel actif anti-âge innovant : la Lygalamine.
Cet actif aux propriétés révolutionnaires est une exclusivité mondiale présente uniquement au sein de notre gamme Artejia.

La Lygalamine, n’est pas un actif anti-âge comme les autres : contrairement aux autres actifs qui agissent sur un seul processus du vieillissement, notre produit agit sur 3 mécanismes (glycation, peroxydation lipidique, oxydation).

Résultat : Votre peau retrouve 50% d’élasticité en plus dès 9 jours : votre peau vieillit moins, et moins vite.

Artejia ne prétend pas vous promettre un rajeunissement utopique. Néanmoins, son actif sera votre atout majeur du « bien vieillir ».